Conseils pour l'écrit au baccalauréat

ecole

Alors que certains révisent in extremis le programme du bac et où d’autres spéculent sur les impasses à effectuer, classe-prepa.fr répond aux interrogations relatives à la correction de vos copies.

"Je fais beaucoup de fautes d’orthographe. Combien de points cela me coûtera-t-il à l’examen ?"

"Les fautes d’orthographe sont les plus pardonnables", affirmait le poète. En revanche, les erreurs grammaticales ont le don d’exaspérer les correcteurs. Surtout celles qui ont trait à la règle d’accord du participe passé ou… aux règles d’accord tout court ! Elles peuvent te coûter un retrait moyen de 5 points à l’examen. Mais tout dépend de leur fréquence et de la personnalité de ton correcteur. Sache également qu’effectuer quelques petites erreurs orthographiques ou grammaticales n’est pas en soi une condamnation à mort. En revanche, prendre son correcteur pour un imbécile, si ! Alors, que ceux ou celles qui utilisent des pâtés informes à la fin des verbes ou des participes passés se le tiennent pour dit : mieux vaut assumer pleinement une erreur qu’essayer de la cacher sous un fatras de typex illisible.

 

"Comment puis-je manifester mon désaccord avec une note reçue à l’examen du baccalauréat?"

Au terme des corrections, les copies sont acheminées dans les rectorats. Tu peux donc y consulter ta copie dès réception de ton relevé de notes d’examen. Si tu es convaincue d’être victime d’une injustice, ou si tu constates que la note attribuée n’est pas justifiée par un commentaire de ton correcteur, tu es en droit d’exiger une re-correction. Mais sache que dans 99,99 % des cas, les notes attribuées une première fois sont confirmées au final.

"Est-il vrai que les correcteurs reçoivent des mots d’ordre des académies pour optimiser les pourcentages de réussite au bac et donc surnoter les copies d’examen ?

Comment répondre autrement ? Mais pour t’aider à comprendre le fonctionnement de la machinerie "Education nationale", il nous faut procéder par étapes. Lors des corrections de copies, les membre du jury respectent – majoritairement – le barème imposé par le référentiel de l’épreuve. Ensuite, une commission d’harmonisation décide de "repêcher" ou non les candidats proches de la moyenne en fonction de leur fiche d’examen. D’où l’importance d’attester d’un parcours irréprochable tout au long de ton année scolaire.

"Comment s’assurer que tous les correcteurs respectent le même système d’évaluation ?"

En clair, comment démasquer le jury barbare ?… Par un procédé très simple. Sache d’abord que les correcteurs sont regroupés par matière dans une même salle. Chacun doit – s’il est consciencieux – effectuer la moyenne du paquet de copies qu’il a en charge. En fonction du chiffre annoncé, on décèle rapidement le jury qui surnote ou sous-note. Les copies "frauduleuses" sont alors redistribuées et recorrigées afin de respecter un système d’évaluation fiable.

Conseils tirés du magazine "Orientations".

 

1997-2008 - Classe-prepa.fr - All Rights Reserved - Contact