Les écoles spécialisées

ecole

Certains métiers ne s’apprennent qu’en écoles spécialisées : infirmier, architecte, assistant de service social, éducateur, etc. Ces établissements offrent l’avantage d’une formation liée directement à la profession choisie.

Ces écoles conviennent bien à ceux qui ont choisi leur orientation professionnelle. Par exemple, ceux qui veulent devenir éducateur de jeunes enfants, travailler avec des petits et favoriser leur développement jusqu’à leur entrée à l’école.

Attention à être sûr qu'il ne s'agit pas d'un intérêt passager : les possibilités d’équivalence sont minces : si l'on change d’orientation en cours de cursus, il y a de forts risques de devoir recommencer ses études supérieures à zéro.

Selon la spécialisation, la formation dure entre deux et six ans. La première année est généralement consacrée à la théorie. Ensuite vient la pratique sous la forme de stages, de réalisation de projet, d’entretiens avec des gens du milieu professionnel. Le but est de se familiariser aux conditions réelles de travail.

Outre le métier d’éducateur, les écoles à caractère social forment également les assistants de service social, les conseillers en économie sociale et familiale, les moniteurs éducateurs, les animateurs… Pour intégrer une école dite sociale, l’inscription se fait dans la plupart des cas un an à l’avance. Le bac S est parfois un prérequis. Il est recommandé d'indiquer dans son dossier de candidature si l'on a eu l’opportunité de travailler, même bénévolement, dans un environnement social. Vous démontrerez ainsi votre intérêt et votre motivation pour ce secteur.

Pour travailler dans le social, il faut de l’humanité. Une personne œuvrant dans le milieu social est naturellement tournée vers les autres. Elle a l’oreille attentive, la parole constructive. Elle a un désir d’aider les personnes en difficulté (handicapés, délinquants, jeunes à problèmes) ou d’un âge nécessitant une aide spécialisée (jeunes enfants, personnes âgées). Et surtout elle parvient, malgré son travail, à maintenir un équilibre entre travail et vie personnelle.


Les écoles paramédicales sont destinées aux futurs infirmiers, audioprothésistes, ergothérapeutes, orthophonistes, techniciens de laboratoire d’analyses médicales… Le bac S est plus que fortement recommandé.


Les écoles artistiques comprennent les écoles des beaux-arts, les écoles d’arts appliqués relevant de l’Éducation nationale, des écoles de musique, de danse, du spectacle…
Il existe également d’autres écoles spécialisées que l’on ne peut regrouper aussi facilement. Parfois, elles ne sont pas un passage obligé au métier préconisé, mais elles offrent des formations qui favorisent l’intégration sur le marché du travail. On y retrouve, par exemple, les IFV, les ECD, des écoles d’informatique, de décoration d’intérieur, etc.

Le calendrier d’inscription des écoles spécialisées n’est pas le même que celui des universités. Septembre, soit un an avant la rentrée, est le mois décisif pour les écoles à caractère social. Janvier est celui des écoles paramédicales et artistiques. Mais attention, ces données peuvent changer. Il convient de se renseigner le plus tôt possible pour avoir toutes les informations nécessaires, pour bien choisir et surtout pour bien préparer le concours d’entrée dans ces écoles. Sont évalués le dossier scolaire, la motivation, et certaines écoles invitent le candidat à un entretien, d’autres à un examen.

 

1997-2008 - Classe-prepa.fr - All Rights Reserved - Contact