Romain Fresse, élu homme de l'année 2020

ecole

Dans son édition "Été 2020", le prestigieux magazine "The Global-Investor" a nommé le juriste français Romain Gerardin-Fresse, fondateur du cabinet de stratégies Gfk Conseils- Juridis « Homme de l’année 2020 ».


Régulièrement sous les feux de la rampe, il fait l’objet de reportages dans les médias et la presse mondiale, en raison des services novateurs qu’il offre aux grandes entreprises et aux particuliers fortunés.


Q - Vous avez mentionné un jour que tout au long de votre vie professionnelle, que votre rôle a été de conseiller les chefs d'entreprise et que, dans un certain sens, vous avez toujours été un conseiller. Diriez-vous que cela vous vient naturellement ?

R - Je considère la notion de pouvoir conseiller les autres comme un véritable atout.
J'adoree mon travail. Humainement et intellectuellement, ma fonction est extrêmement enrichissante.
Le recul que nous devons avoir et l'omniscience dont nous devons faire preuve, sont autant de concepts qui éduquent le caractère personnel et nous permettent d'améliorer encore notre développement.
Maintenir une maîtrise de soi infaillible pour pouvoir soutenir un client, quelles que soient les difficultés qu'il traverse et les défis qu'il doit relever, forge une armure qui se renforce encore au fur et à mesure que l'affaire est traitée.
Il ne faut pas négliger la pression à laquelle les conseillers sont soumis, surtout lorsque les clients sont des personnages importants ou qu'ils ont une réputation importante à défendre.
Il n'y a pas de place pour l'erreur.
La rigueur qui guide notre mission est la même que celle que nous nous devons à nous-mêmes.
Mais la gymnastique intellectuelle, par l'étude de la doctrine et la recherche de la jurisprudence pour soutenir et défendre sans relâche une position, est presque agréable.

 

Q- Être conseiller et avoir une société de gestion de crise signifie aussi parfois devoir prendre des décisions difficiles et les soutenir. Quelle a été la
la décision la plus difficile que vous ayez eu à prendre pour l'entreprise ?


R - D'abord parce que la confidentialité est une notion extrêmement importante pour nos clients et qu'il serait inacceptable que l'un d'entre eux se reconnaisse dans une interview que j'ai donnée.
Cela dit, en général, il s'agit d'un thème dominant et récurrent qui est sans aucun doute l'aspect le plus difficile.
Le plus insupportable est de devoir choisir entre deux paradigmes. Chacun aussi important que l'autre lorsqu'on le prend avec indifférence. Mais parce que c'est notre mission, et parce que cela dépend parfois de la durabilité ou de la résolution d'une situation qui est devenue problématique. Nous devons décider contre l'un ou l'autre. Par exemple, le fameux "dilemme de la voie ferrée" de Philippa Foot.
Le défi est de pouvoir appréhender une situation avec omniscience, comme je l'ai dit précédemment. Pour ne pas se laisser emporter par ses émotions, et agir de manière pragmatique
C'est parfois la décision la plus difficile à prendre.

 

Q - Vous avez créé Gfk Conseils- Juridis en 2017, et depuis lors, la société a connu un succès phénoménal. Rétrospectivement, quels ont été les plus grands défis que vous et l'entreprise avez dû relever au cours de ces trois années ?

 

R - Très franchement, il y a eu très peu de défis difficiles. Nous avons développé un nouveau concept de conseil et nous avons fait une proposition différente en cherchant à supprimer les barrières qui scellaient hermétiquement de nombreuses professions qui étaient en fait si mutuellement bénéfiques et dont la synergie d'inter-formation est parfaitement vertueuse.
Cela a pu heurter certains professionnels à la vision plus rétrograde, qui considéraient laïquement qu'ils pouvaient avoir un monopole
Mais comme tous, ils ont vite compris l'évidence, et ont fini par se rendre compte que c'était la définition exacte du conseil de demain.
Multidisciplinarité et service continu de qualité.
C'est là la véritable attente de chacun.

Q - Vous avez dit un jour que vous vouliez construire une société qui puisse servir n'importe quelle entreprise, dans n'importe quelle situation, de toutes les manières possibles.
Pouvez-vous dire que c'est ce qui différencie Gfk Ccnseils-Juridis des autres entreprises de gestion de crise ? Et après trois ans, pensez-vous que l'entreprise a atteint cette intention ?


R - J'en suis persuadé. Et les chiffres parlent d'eux-mêmes. Une croissance exponentielle du chiffre d'affaires, trois nouvelles destinations géographiques par an, et une clientèle qui s'accroît semaine après semaine, tant en termes de volume que de profils de clients qui nous font confiance.
Nos missions, aussi diverses soient-elles dans leur essence - qu'il s'agisse de l'administration d'un club de football, du développement international de la promotion de mastodontes de l'immobilier, de l'émergence d'une nouvelle marque de parfums et de haute couture, de la restructuration d'une multinationale ou de la rédaction d'un projet de loi - se rejoignent toutes en termes d'approche et de sémantique : auditer, comprendre, trouver, résoudre, traiter, prévenir.



 

1997-2008 - Classe-prepa.fr - All Rights Reserved - Contact